C'est quoi cette barre noire sur Google ?

  • A
  • A
C'est quoi cette barre noire sur Google ?
Google a posé les jalons d'un nouveau réseau social destiné à contrer Facebook.@ Capture ecran
Partagez sur :

Le moteur de recherche lance Google +, son réseau social pour concurrencer Facebook.

Google sur le terrain de Facebook. Depuis peu, une ligne noire habille le haut de la page d'accueil de Google. Une barre noire, mais pourquoi donc ? La réponse est simple : Google est en train de lancer son nouveau projet Google +. Il s'agit d'un réseau social dont l'objectif à long terme est de concurrencer Facebook.

Google +, actuellement en phase de test sur invitation, se veut plus nuancé et moins "rigide" que Facebook. D'après l'aperçu montré sur Internet, il s'agit moins d'un site unique que d'une série d'"outils".

Faire évoluer le partage en ligne

Parmi les fonctionnalités proposées, "Cercles" permet de choisir à qui sont adressées les informations qu'on met en ligne, "Déclics" permet de repérer et faire partager des informations par thème. "Vidéo-bulles" est un système de messagerie instantanée vidéo, "Mobile" permet d'exploiter les fonctions appareil photo et géolocalisation d'un téléphone portable, et "Clique" est une messagerie instantanée collective.

L'idée, résumée sur le blog de groupe par une haute responsable de Google, Vic Gundotra, est de "faire évoluer le partage en ligne pour qu'il soit aussi naturel, riche et nuancé que nos interactions dans la 'vie réelle'".

Un pari difficile

En fait, comme l'ont rapidement relevé plusieurs commentateurs, Facebook permet déjà la plupart de ces fonctionnalités, et si Google est susceptible d'apporter des améliorations, par exemple pour segmenter un réseau d'"amis" ou affiner les réglages de confidentialité, il n'est pas certain que cela suffise à convaincre suffisamment d'utilisateurs de Facebook de migrer vers Google +.

Avec 700 millions d'utilisateurs, Facebook est déjà le champion mondial du temps passé sur internet, ses recettes sont en hausse, sa valorisation augmente de semaine en semaine avant même qu'il soit coté, et il fait désormais figure de groupe Internet le plus en pointe pour sa capacité d'innovation. Ce qui n'est pas le cas de Google. Le géant américain a essuyé quelques flops retentissants ces dernières années avec des services comme Buzz et Wave qui n’ont pas trouvé leur public