Bruxelles : "un risque d'attentat avec armes et explosifs"

  • A
  • A
Bruxelles : "un risque d'attentat avec armes et explosifs"
Charles Michel, Premier ministre belge. @ DIRK WAEM / BELGA / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre belge donnait une conférence de presse samedi, alors que la capitale est en état d'alerte maximale. 

La Belgique a relevé son niveau d'alerte terroriste pour la ville de Bruxelles au maximum en raison d'un "risque d'attentat par des individus avec armes et explosifs", a affirmé le Premier ministre Charles Michel. Le chef du gouvernement a évoqué samedi, lors d'une conférence de presse, un "risque d'attentat par des individus avec armes et explosifs à plusieurs endroits de la capitale", pour justifier le passage au niveau 4 de toute la région bruxelloise, de l'aéroport de Bruxelles ainsi que de Vilvorde, une commune en Flandre dont sont issus plusieurs jeunes qui se sont radicalisés.

Commerces et transports menacés. "Nous recommandons à la population de respecter les consignes de sécurité, de se tenir informée via canaux officiels", a insisté Charles Michel, selon qui les rues commerçantes, les centres commerciaux et les transports sont menacés.  Le gouvernement belge réévaluera dimanche après-midi la menace à la sécurité. La commission chargée d'évaluer le niveau de menace siégera dimanche matin et le gouvernement réévaluera ses mesures dans l'après-midi du même jour, a-t-il précisé. Le métro de la capitale, par exemple, restera fermé d'ici là.