Un mois après les attentats de Bruxelles, la station Maelbeek rouvre

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le 22 mars, une attaque suicide avait fait 16 morts dans la station de métro du centre de Bruxelles.

REPORTAGE

Un peu plus d'un mois après les attentats qui ont frappé l'aéroport et le métro de Bruxelles, la station Maelbeek, où 16 personnes avaient été tuées dans une attaque suicide, rouvre ses portes lundi. Après la fin des travaux la semaine dernière, l'accueil des passagers et le trafic reprend sous haute sécurité. 

Sécurité maximale. Lundi matin, il y avait presque plus militaires en armes que de passagers sur le quai de la station. Les autorités voulaient rassurer les usagers qui retrouvent leur station après plus d'un mois de fermeture. "J'ai un petit peu peur, mais en même temps je suis rassurée parce que je vois qu'il y a plein de militaires, qu'il y a plein de gens, je me sens en sécurité", explique une Bruxelloise qui avait pris le métro le jour de l'attentat, moins d'une heure avant l'attaque. "Ça fait toujours quelque chose, tout le monde sait ce qui s'est passé donc ça fait un petit coup, je suis un peu émue", poursuit-elle.

Un tableau pour s'exprimer. Refaite à neuf, la station ne laisse plus entrevoir le drame qui s'y est déroulé, si ce n'est à l'entrée. On retrouve en effet un grand tableau blanc orné d'un grand cœur sur lequel les bruxellois peuvent laisser un témoignage. Les premiers mots ont été écrits par les proches des victimes venus se recueillir ce week-end. La vie reprend donc, même si les attentats sont dans toutes les mémoires. "J'en ai encore des frissons. Savoir qu'il y a des gens qui sont décédés ici ce n'est pas facile. On est tous en train de se regarder l'un l'autre avec cette méfiance qui règne agent de sécurité", explique par exemple Michel, agent de sécurité dans la station.