Bruxelles : "ils marchaient comme s'ils étaient à la plage"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Un chauffeur de taxi ayant secouru les victimes décrit l'attitude troublante de deux témoins présents à la station de métro Maelbeek.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Après les attentats de Bruxelles qui ont fait mardi, selon un bilan encore provisoire, une trentaine de morts et plus de 250 blessés, de nombreuses questions continuent de se poser. Europe 1 a recueilli le témoignage d'un chauffeur de taxi bruxellois qui s'est improvisé secouriste à la station de métro Maelbeek après l'explosion de la bombe dans la rame de métro. Il confie avoir été surpris par l’indifférence de deux hommes à proximité du lieu des attentats.

"Ils n'ont aidé personne". "Il y avait deux jeunes d’origine marocaine ou égyptienne, habillés à la cool avec des jeans et des sweets qui passaient vraiment à côté des gens qui étaient à terre, blessés", raconte-t-il. "Ils marchaient tous les deux vraiment doucement comme s'ils étaient à la plage, ils ne se parlaient pas, ils regardaient tous les blessés devant qui ils passaient. Ils n'ont aidé personne", poursuit-il. "J'ai cru qu'ils allaient m'aider à la deuxième personne que je prenais à bout de bras, mais ils m'ont regardé et ils ont continué".

"Un regard froid". "Ils n'avaient pas l'air apeuré, ils avaient un regard froid et ils sont partis comme si de rien n'était. Je me trompe peut-être, mais leur comportement était trop bizarre", avance ce témoin marqué par le comportement de ces deux hommes. Dans cette situation "ou vous aidez les gens, ou vous courrez, et si vous ne courrez pas, il y a quand même une marque de peur ou de choc sur votre visage", explique-t-il. "Là pas du tout, ça m'a marqué", conclut-il.