Bruxelles : deux attentats "aveugles, violents et lâches", déclare Charles Michel

  • A
  • A
Bruxelles : deux attentats "aveugles, violents et lâches", déclare Charles Michel
Charles Michel.@ DIRK WAEM / BELGA / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre belge s'est exprimé mardi matin sur les attentats qui ont visé l'aéroport et le métro de Bruxelles. 

La Belgique a été frappée par deux attentats "aveugles, violents et lâches", a déclaré mardi le Premier ministre belge Charles Michel, quelques heures après que des explosions ont touché l'aéroport et le métro de Bruxelles.

Un attentat "redouté". "Nous redoutions un attentat et c'est arrivé", a dit Charles Michel lors d'une conférence de presse en exhortant la population "au calme et à la solidarité". Les deux attentats ont fait "de nombreux morts, de nombreuses personnes blessées parfois gravement", "un moment de tragédie, moment noir", a précisé le Premier ministre.

Kamikaze. Plus tôt, le parquet belge a confirmé que les explosions de l'aéroport international, survenues vers 8 heures, avaient probablement été provoquées par "un kamikaze".

Au moins 13 morts. La capitale belge a été touchée mardi matin par plusieurs explosions dans l'aéroport de Bruxelles puis dans le métro. Au moins 13 morts et 35 blessés sont à dénombrer selon un bilan officiel. La vie s'est arrêtée dans la capitale, où l'ensemble des transports en commun est stoppé, les habitants invités à rester où ils se trouvent et à ne plus téléphoner pour éviter la saturation du réseau téléphonique.