Britney Spears peut aider à lutter contre… Alzheimer

  • A
  • A
Britney Spears peut aider à lutter contre… Alzheimer
Partagez sur :

C’est en fait le nom de la star qui a été utilisé dans un nouveau test, mis au point pour détecter plus tôt la maladie.

Britney Spears n’a pas changé de métier mais son nom sert déjà la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Des chercheurs du centre Cleveland Clinic aux Etats-Unis ont en fait mis au point une nouvelle méthode pour détecter le plus tôt possible la pathologie. Un test très simple qui utilise le nom des stars.

Britney Spears, mais aussi George Clooney, Albert Einstein ou Marilyn Monroe peuvent être "utilisés", explique le magazine Time qui cite cette étude publiée lundi dans le journal Neurology. L’équipe de Stephen Rao a demandé aux patients testés s’ils connaissaient ces personnalités. Ceux qui présentaient le plus de risque d’avoir la maladie d’Alzheimer, notamment en raison de facteurs génétiques, ont alors fait fonctionner leur cerveau d’une manière très particulière.

C’est une observation par imagerie à résonance magnétique (IRM) qui a permis d’arriver à cette conclusion : quand on fait appel à la mémoire des patients les plus à risques, certaines régions de leur cerveau, notamment l'hippocampe, la partie postérieure du cingulaire ainsi que le cortex frontal, connaissent une activité très intense. Comme s’ils devaient déjà travailler plus dur pour essayer de faire fonctionner leur mémoire.

Ce test semble prometteur parce qu’il peut constituer un indicateur alors même que les patients ne présentent encore aucun des symptômes déjà connus de la maladie. Un temps gagné très important. Car s’il n’existe pas de traitements pour guérir Alzheimer, sa progression peut être ralentie si les médicaments sont pris suffisamment tôt.