Brexit : un accord de "bon sens", estime Jean-Yves Le Drian

  • A
  • A
Partagez sur :

Grande-Bretagne et UE sont parvenues à un accord sur trois points majeurs des modalités de leur divorce. 

Le ministre français des Affaires étrangères a salué vendredi l'accord annoncé entre l'Union européenne et le Royaume-Uni sur les termes de leur divorce, ouvrant la voie à une nouvelle phase des discussions.

Pas de volonté d'exclusion de la Grande-Bretagne. "Le travail qui a été mené dans la négociation [...] aboutit progressivement au bon sens", a déclaré Jean-Yves Le Drian sur France Inter. "Il n'y avait pas de volonté de notre part, de la part des Européens, d'exclusion de la Grande-Bretagne de toute discussion et de toute négociation", a-t-il ajouté. "Par contre, nous souhaitions que soient bien clairement définies les conditions du retrait pour qu'on puisse passer dans une autre phase. C'est ce qu'il va se passer, je l'espère."


La deuxième phase peut commencer. Grande-Bretagne et UE sont parvenues à un accord sur trois points majeurs des modalités de leur divorce, portant sur les conditions financières, le statut des expatriés et les moyens d'éviter le rétablissement d'une frontière effective en Irlande, déclarent les deux parties dans un document. Les progrès effectués sont suffisants pour passer à la seconde phase des discussions sur les relations commerciales, a annoncé la Commission européenne.