Brexit : les commerçants de Calais alarmés

  • A
  • A
Brexit : les commerçants de Calais alarmés
@ OLI SCARFF / AFP
Partagez sur :

Chute de la livre, pouvoir d'achat en berne... Le Brexit pourrait bien conduire les Anglais à moins fréquenter Calais. Les commerçants de la ville s'en inquiètent.

REPORTAGE

Le Brexit a des conséquences politiques partout en Europe, mais pas seulement politiques. A Calais, il n'y a pas que la situation des migrants qui préoccupe les habitants. Les commerçants, eux, redoutent l'impact du Brexit sur l’économie locale. Les explications du correspondant d'Europe 1 dans les Hauts-de-France.

Pouvoir d'achat en baisse. Déjà plus rare à Calais avec la crise migratoire, les touristes anglais pourraient bien déserter la cité française pour cause de pouvoir d'achat en baisse, chute de la livre sterling oblige. "Certes, la monnaie perd beaucoup de valeur, mais il faut attendre calmement. Même si cela peut réduire le chiffre d'affaires de certains commerces calaisiens", reconnaît Jean-Marc Puissesseau, président de la chambre de commerce.

Des quotas réinstaurés ? L'inquiétude domine également dans les grandes surfaces spécialisées dans les bières et le vin, que les Anglais achètent environ 30 à 50% moins chers qu'en Grande-Bretagne. Avec la sortie de l'Union européenne, des quotas pourraient être réinstaurés et des commerces menacés. Un commerçant, lui-même Anglais d'origine, redoute que la situation change : "Les Anglais arrivent pour remplir les coffres. Ils achètent au moins 300 bouteilles, 400 bouteilles chaque jour."

Des limitations dans un avenir plus ou moins proche seraient synonyme de ventes en moins. Une perspective qui fait "peur" au responsable. Il reste néanmoins un espoir dans ce contexte : voir revenir le duty-free sur les ferrys trans-Manche, pour le plus grand bénéfice des compagnies maritimes !