Brexit : le maire de Londres appelle les entreprises à ne pas paniquer

  • A
  • A
Brexit : le maire de Londres appelle les entreprises à ne pas paniquer
@ LEON NEAL / AFP
Partagez sur :

Sadiq Khan assure que sa ville restera "le meilleur endroit au monde pour faire des affaires."

Alors que les marchés boursiers sont en chute après l'annonce d'un vote favorable à la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne, le maire de Londres veut rassurer les entreprises et les partenaires économiques sur l'avenir. Il appelle vendredi "à ne pas paniquer face au Brexit" et assure que "sa ville restera le meilleur endroit au monde pour faire des affaires."

Rester dans le marché unique. "Quitter le marché unique de 500 millions de personnes - avec tous ses avantages liés au libre-échange - constituerait une erreur", a expliqué le maire de Londres. Sadiq Khan, qui avait fait une campagne vigoureuse pour le maintien dans l'UE, ajoute que si le Royaume-Uni va sortir de l'Union Européenne, "il est essentiel que nous restions partie prenante du marché unique." Il conclut : "Je vais pousser le gouvernement pour que ce soit le point essentiel des négociations avec l'UE."

Disparités territoriales. Il faut rappeler que Londres et ses 8,6 millions d'habitants, comme l'Ecosse et l'Irlande du Nord, ont voté majoritairement en faveur du maintien dans l'Union Européenne à plus de 60%.

JP Morgan menace de déplacer des emplois. Dès vendredi matin, la banque américaine JP Morgan, qui emploie 16.000 personnes au Royaume-Uni, a prévenu qu'elle pourrait déplacer entre 1.000 et 4.000 emplois hors du pays après une victoire du Brexit. La banque britannique HSBC avait évoqué pour sa part avant le référendum la possibilité de déplacer un millier d'emplois à Paris en cas de Brexit.