Brexit : la Grande-Bretagne pourrait perdre son AAA

  • A
  • A
Brexit : la Grande-Bretagne pourrait perdre son AAA
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

L'agence de notation SP Global Ratings menace de dégrader la note de la Grande-Bretagne après le résultat du référendum

Alors que 52% des Britanniques ont voté pour sortir leur pays de l'Union Européenne, ce choix pourrait mettre en danger l'économie britannique. "Le risque que la Grande Bretagne perde sa note AAA augmente à l'issue de la victoire des partisans d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne", a indiqué Jean-Michel Six, chef économiste pour l'Europe de l'agence de notation SP Global Ratings.

Investissements étrangers. Le Brexit représente une "incertitude majeure" pour l'économie britannique très dépendante des investissements étrangers, précise Jean-Michel Six. Or le processus de sortie de l'UE pourrait durer entre deux et sept ans et personne ne sait ce qui va en sortir ni ce qui va se négocier au nom de la Grande-Bretagne. Dans ces conditions, "qui va investir en Grande-Bretagne ? ", s'est demandé SP Global Ratings. "C'est une vraie menace pour l'économie britannique". Seule des grandes agences de notation à avoir maintenu le triple A, soit le maximum possible dans son échelle d'évaluation du pays, SP avait prévenu fin avril qu'en cas de Brexit, elle serait "certainement" amenée à abaisser cette note. L'agence Moody's, elle, avait déjà choisir d'abaisser légèrement la note du pays. 

Déplacer les emplois hors du pays. La banque JP Morgan, qui emploie 16.000 personnes au Royaume-Uni, a prévenu vendredi qu'elle pourrait déplacer des emplois hors du pays après la victoire des antis-UE. Avant le scrutin, le PDG du groupe avait déjà évoqué cette possibilité et donné le chiffre de 1.000 à 4.000 emplois délocalisés.