J.K. Rowling voudrait "avoir des pouvoirs magiques" contre le Brexit

  • A
  • A
J.K. Rowling voudrait "avoir des pouvoirs magiques" contre le Brexit
@ Reuters
Partagez sur :

L'auteur d'Harry Potter a regretté, sur Twitter, le choix de ses concitoyens de sortir de l'Union Européenne.

Alors que 52% des Britanniques se sont exprimés en faveur d'un Brexit, une sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne, J.K. Rowling fait part de sa tristesse devant ce choix vendredi sur les réseaux sociaux. "I don't think I've ever wanted magic more", écrit la maman du célèbre sorcier Harry Potter. En d'autres termes, "je n'ai jamais autant voulu avoir de pouvoirs magiques qu'aujourd'hui".



Fière d'être "dans la minorité". En réponse à Nigel Farage, le fer de lance de la campagne anti-UE qui estime que ce résultat est "la victoire des gens ordinaires, des 'decent people'", J.K. Rowling écrit : "Proud to be part of #TheIndecentMinority", "Fière de faire partie de la minorité indécente."

Goodbye UK ? Sur son compte personnel, J.K.Rowling se fait l'écho des résultats extrêmement disparates entre les campagnes anglaises, pro-Brexit, et l'Ecosse qui a voté à plus de 60% pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE. Celle qui avait milité contre l'indépendance de l'Ecosse craint aujourd'hui que l'éclatement de son pays ne soit inévitable.