01/11/2017 - 14h16

Brexit : 10.000 emplois financiers directement menacés au Royaume-Uni

© AFP

Environ 10.000 emplois dans la banque et l'assurance pourraient être délocalisés du Royaume-Uni immédiatement après le Brexit, a prévenu mercredi un haut responsable de la Banque d'Angleterre (BoE). Sam Woods, directeur général de l'Autorité prudentielle de régulation (PRA) de la banque centrale, n'a toutefois pas précisé si ces emplois seraient déplacés dans tous les cas ou seulement en l'absence d'accord entre Londres et Bruxelles pour accompagner le Brexit. 

"L'effet à court terme, sur la base des plans de secours que nous avons reçus des banques et des compagnies d'assurance, (...) devrait être d'autour 10.000" emplois perdus pour le Royaume-Uni, a-t-il déclaré devant une commission parlementaire de la Chambre des Lords. 

Privé du passeport financier européen. Cœur financier de l'Europe, la City de Londres est angoissée par la décision des Britanniques de quitter l'UE, qui pourrait priver les établissements basés au Royaume-Uni du passeport financier européen qui leur permet de conduire leurs affaires sans entrave dans tous les pays du bloc continental.

Le transfert dans l'immédiat serait surprenant. Sam Woods a toutefois ajouté qu'il serait "surpris" si les banques et sociétés d'assurance transféraient plus que 10.000 emplois dans l'immédiat, au vu des informations que la BoE a reçues cet été de leur part.  "Pour inscrire ça dans le contexte, cela représente moins de 1% des emplois financiers (du Royaume-Uni) et 2% des emplois dans la banque et l'assurance" a précisé le responsable.