Brésil : un 9ème enfant mort, brûlé vif par un gardien de crèche

  • A
  • A
Brésil : un 9ème enfant mort, brûlé vif par un gardien de crèche
Un gardien de la crèche a mis le feu à l'établissement, après avoir aspergé d'alcool les enfants.@ ALEX DE JESUS / O TEMPO / AFP
Partagez sur :

Un neuvième enfant est mort après avoir été aspergé d'alcool puis brûlé vif dans l'incendie d'une crèche au Brésil, provoqué par un gardien de cet établissement.

Le bilan du drame qui a eu lieu jeudi dernier dans une crèche brésilienne s'est alourdi lundi avec le décès d'un neuvième enfant, un garçon de 5 ans, trois jours après qu'il a été aspergé d'alcool puis brûlé vif par un gardien. Le petit garçon a succombé à ses blessures dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé dans un communiqué l'hôpital où il était pris en charge. Le bilan est donc désormais de dix morts : neuf enfants, en majorité âgés de 4 ans, et leur enseignante de 43 ans qui a cherché à les sauver.

Le gardien met le feu à la crèche. Le drame qui bouleverse le Brésil a eu lieu jeudi, dans un quartier modeste de Janauba, ville de 70.000 habitants située à 600 km de Belo Horizonte, la capitale de l'État de Minas Gerais, quand un gardien de nuit de la crèche a aspergé d'alcool ses victimes avant de mettre le feu à l'établissement. L'incendie a également fait une quarantaine de blessés. D'après le dernier bulletin des services de santé locaux, 19 personnes étaient toujours hospitalisées, dont trois sont dans un état grave.

Hommage à l'enseignante. L'auteur des faits est également mort de ces brûlures. Selon les autorités locales, il souffrait de "problèmes mentaux" depuis 2014. Dimanche, le président brésilien Michel Temer a décerné à titre posthume l'Ordre National du Mérite à l'enseignante Heley Abreu Silva Batista, "qui a donné sa vie pour sauver la vie de ses élèves", a indiqué la présidence dans un communiqué.