Brésil : Rousseff "indignée" par le vote sur sa destitution

  • A
  • A
Brésil : Rousseff "indignée" par le vote sur sa destitution
@ AFP
Partagez sur :

La présidente de gauche du Brésil Dilma Rousseff s'est déclarée lundi "indignée" par l'approbation de la procédure de destitution à son encontre dimanche soir par la Chambre des députés. 

Dilma Rousseff contre-attaque. La présidente de gauche du Brésil s'est déclarée lundi "indignée" par l'approbation de la procédure de destitution à son encontre dimanche soir par la Chambre des députés, assurant n'avoir commis "aucun crime". "J'ai reçu 54 millions de voix et je me sens indignée par cette décision, victime d'une profonde injustice", a lancé la chef de l'Etat, en préambule d'une conférence de presse à la présidence. "Mais je ne me laisserai pas abattre, le combat ne fait que commencer. J'ai le courage, la force nécessaire pour affronter cette injustice", a ajouté l'impopulaire dirigeante de gauche se référant à la deuxième et dernière étape du processus de sa destitution qui va s'ouvrir bientôt au Sénat.

Rousseff proche de la sortie. Les députés brésiliens ont ouvert dimanche la voie d'une destitution de la présidente de gauche Dilma Rousseff par le Sénat à une écrasante majorité, lors d'un vote historique qui s'est déroulé dans une ambiance survoltée. A l'issue de la plus longue session du parlement brésilien au cours de laquelle chacun des 25 partis s'est exprimé, les députés ont voté la poursuite de la procédure contre Dilma Rousseff. Il reste cependant plusieurs procédures importantes avant que la présidente soit effectivement écartée du pouvoir.