Dilma Rousseff réélue sur le fil à la tête du Brésil

  • A
  • A
Dilma Rousseff réélue sur le fil à la tête du Brésil
@ Reuters
25 partages

PRÉSIDENTIELLE - La présidente sortante devance de justesse son opposant Aecio Neves, selon des résultats officiels.

Au bout du suspense, elle est finalement reconduite pour un nouveau mandat de quatre ans. Dilma Rousseff a été réélue présidente du Brésil avec une courte avance sur son adversaire de centre-droit Aecio Neves, selon des résultats officiels publiés dimanche soir.

>> LIRE AUSSI - Les défis de Dilma Rousseff

La présidente sortante, candidate du Parti des travailleurs (gauche), l’a emporté avec 51,64 % des voix contre 48,36 % des voix à son adversaire, selon des résultats quasi définitifs, portant sur un décompte de 98% des bulletins de vote. Cette victoire est la plus étriquée depuis la toute première élection présidentielle au suffrage direct en 1989 après la dictature militaire terminée en 1985. Les Etats du nord-est du Brésil ont massivement donné leurs voix pour Dilma Rousseff

Le changement. Dans les sondages d'opinion, la notion de changement revenait régulièrement pour qualifier les désirs électoraux des Brésiliens. Ils ont finalement choisi la continuité. Dilma Rousseff a promis dimanche soir d'être "une bien meilleure présidente que jusqu'à présent".

>> LIRE AUSSI - Corruption : le scandale Petrobras brasse la classe politique

Rapidement après l'annonce de sa victoire, la présidente brésilienne, dauphine du légendaire Luiz Inacia Lula da Silva, a appelé au dialogue avec ses adversaires, Aecio Neves mais aussi Marina Silva, qui s'était ralliée à ce dernier pour le second tour. Dilma Rousseff a perdu beaucoup de terrain, par rapport à 2010 et le début de son premier mandat.

La présidente réélue a dû donner des gages aux mécontents en promettant de sévir contre la corruption et de réformer le système politique.

"Merci beaucoup !", a simplement tweeté Dilma Rousseff à l'annonce des résultats.