Brésil : Rousseff critique l'interpellation "inutile" de Lula pour interrogatoire

  • A
  • A
Brésil : Rousseff critique l'interpellation "inutile" de Lula pour interrogatoire
@ AFP
3 partages

Luiz Inacio Lula da Silva, a été placé en garde à vue vendredi dans le cadre de l'enquête sur le scandale de corruption Petrobras.

La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a critiqué vendredi l'interpellation "inutile" de l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva, emmené dans la matinée dans les locaux de la police fédérale pour interrogatoire dans le cadre de l'enquête sur le scandale de corruption Petrobras. "Je fais part de mon désaccord complet sur le fait qu'un ex-président de la République, qui a comparu volontairement à plusieurs reprises pour être interrogé par les autorités compétentes, soit maintenant soumis à une interpellation inutile en vue d'un interrogatoire", a souligné Dilma Rousseff dans un communiqué.

Un système de corruption organisé. L'ancien président brésilien aurait personnellement bénéficié d'un système de corruption organisé au sein de l'entreprise publique Petrobas. "Il y a des preuves selon lesquelles l'ex-président Lula a reçu de l'argent du réseau (de fraudes) Petrobras par le biais de la restauration d'un appartement triplex et d'une maison de campagne à Atibaia", affirme le parquet. "On enquête aussi sur des versements faits à l'ex-président par des entreprises impliquées dans l'enquête sur la corruption, à titre de dons présumés et conférences", ajoute le parquet.