Brésil : Lula était le "chef suprême de la corruption" selon le parquet

  • A
  • A
Brésil : Lula était le "chef suprême de la corruption" selon le parquet
Ancien héros du peuple, Lula a été inculpé pour corruption dans l'affaire Petrobras.@ MIGUEL SCHINCARIOL / AFP
Partagez sur :

L'ancien président du Brésil a été inculpé pour corruption dans le cadre du scandale des rétrocommissions au sein de la compagnie Petrobras.

L'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010), son épouse et six autres personnes ont été inculpés pour corruption dans le cadre de l'enquête sur le scandale des rétrocommissions au sein de la compagnie pétrolière publique Petrobras. "Le parquet accuse Luiz Inacio Lula da Silva d'être le chef suprême du réseau de corruption" qui opérait à Petrobras, a déclaré le procureur Deltan Dallagnol, qui a transmis à la justice le dossier d'inculpation de Lula pour corruption et blanchiment. Il confirme ainsi une première inculpation par la police, annoncée fin août, pour corruption passive et blanchiment d'argent. 

Corruption et entrave à la justice. Malgré les accusations portées contre lui et contre le Parti des travailleurs, dont il est issu, l'ancien chef de l'État n'avait pas encore été inculpé pour corruption dans cette affaire. Le prédécesseur de Dilma Rousseff, elle-même destituée pour manipulation des comptes publics, et son épouse sont soupçonnés d'avoir perçu 2,4 millions de reals (667.000 euros) de la part du groupe de construction OAS, au centre du scandale Petrobras. La firme aurait acheté et rénové un appartement dans la station balnéaire de Guaruja, à 60 km au sud-est de Sao Paulo, pour l'offrir au couple présidentiel. Lula est par ailleurs inculpé d'entraves à la justice dans le cadre de l'affaire Petrobras.