Brésil : il aurait commandité des meurtres pour son émission TV

  • A
  • A
Brésil : il aurait commandité des meurtres pour son émission TV
Partagez sur :

Un présentateur de télévision est soupçonné d'avoir commandité au moins cinq assassinats afin d’obtenir des exclusivités.

Une course à l'audience pour le moins morbide. L'animateur et politicien brésilien Wallace Souza est soupçonné d'avoir commandité au moins cinq meurtres pour doper les audiences de son émission "Canal Livre", consacrée aux affaires criminelles. Arrêté mardi pour possession illégale d’armes, il est accusé de trafic de drogue, de formation de gang et de détention illégale d'armes. Des accusations que nie farouchement l’intéressé.

C'est la surprenante efficacité des équipes de "Canal Livre", qui a mis la puce à l'oreille à la police brésilienne. Etrange coïncidence, les caméras de "Canal Livre" étaient toujours au bon endroit au bon moment : présentes sur les scènes de crimes, avant même l’arrivée de la police…

D'après plusieurs anciens collaborateurs, l’ancien policier Wallace Souza donnait l'ordre d'exécution avant d'alerter les caméramans, afin qu'ils arrivent en premier sur les lieux. Ses victimes ? Des trafiquants de drogue rivaux, dont l’animateur aurait souhaité se débarrasser pour faire grimper ses audiences. Face aux soupçons de la police, la chaîne de télévision Band avait décidé d’arrêter la diffusion de l’émission en décembre dernier.

Regardez des extraits de l’émission "Canal Livre" consacrée aux affaires criminelles :