Brésil : décès d'un garçon dont le greffon n'est pas arrivé faute d'avion

  • A
  • A
Brésil : décès d'un garçon dont le greffon n'est pas arrivé faute d'avion
Un hôpital à Brasilia. Image d'illustration.@ EVARISTO SA / AFP
Partagez sur :

La greffe de cœur dont devait bénéficier ce garçon de 12 ans était pourtant prévue depuis le 1er janvier.

Un Brésilien de 12 ans en attente d'une greffe urgente du cœur est mort ce week-end, les autorités ayant été incapables de trouver un avion pour transporter l'organe qui aurait pu lui sauver la vie, a-t-on appris lundi de source officielle.

Greffe prévue depuis le 1er janvier. Le garçon, qui était hospitalisé en soins intensifs à Brasilia, la capitale du Brésil, avait un cœur disponible pour la greffe prévue le 1er janvier à Itajuba dans l'Etat de Minas Gerais, à quelque 800 kilomètres de là. 

Pistes d'aéroport inadaptées. Pour que la greffe ait une chance de succès, l'opération aurait dû avoir lieu dans les quatre heures, mais aucun avion n'était disponible à ce moment-là, a indiqué lundi le ministère de la Santé. L'aéroport le plus proche du cœur du donneur, à Pouso Alegre, n'accepte que des avions de petite taille, a précisé le ministère.

Appel à l'armée de l'air. Le journal O Globo a rapporté qu'une demande du Centre national de greffes faite à l'armée de l'air brésilienne (FAB) avait également été refusée "pour des raisons opérationnelles", mais qu'une enquête a été ouverte. La FAB a indiqué dans un communiqué avoir réalisé 42 missions de transport de malades et d'organes l'an dernier, dont six cœurs pour des greffes à Brasilia.