Breivik veut un psychiatre japonais

  • A
  • A
Breivik veut un psychiatre japonais
@ REUTERS
Partagez sur :

Le meurtrier norvégien estime qu’un spécialiste nippon le comprendrait mieux.

Anders Behring Breivik est-il pénalement responsable du double attentat d’Oslo et de l’île d’Utoya qui a fait près de 80 morts, le 22 juillet dernier ? Pour répondre à cette question, le Norvégien de 32 ans a demandé, via son avocat, un psychiatre japonais pour l’expertiser.

"Ce souhait tourne autour de son concept d’honneur, il considère qu’un Japonais le comprendrait bien mieux qu’un Européen", a justifié Geir Lippestad, son avocat, membre du parti travailliste.

Toutefois, sa requête n'a que peu de chance d'aboutir. Anders Behring Breivik. Ses demandes précédentes ont été rejetées. Il ne pourra comparaître en uniforme comme il l'avait demandé, l'audience se déroulera en langue norvégienne, et non en anglais comme il l'avait demandé, et son procès, qu'il voulait public, se déroulera à huis clos. Avant cela, l'extrémiste norvégien doit passer huit semaines en détention provisoire, dont quatre en isolement total.

Il n’a pas demandé de Bible

Selon Thomas Hegghammer, un expert norvégien du terrorisme et de l’islamisme, l’homme qui se voit comme un croisé en guerre contre l’islam montre sa fascination dans son manifeste de 1.500 pages pour le Japon et la Corée.

Chrétien, "chevalier Templier", comme il se définit lui-même, Breivik n’a pas demandé de Bible dans sa cellule d’isolement. Son avocat souligne s’être entretenu cinq fois seulement avec lui. Hormis le personnel de la prison, il est son seul contact avec le monde extérieur.

Il veut qu’on parle de lui

Un monde extérieur qu’il espère toujours en effervescence pour son acte. "Il tient assez naturellement à ce que l’affaire fasse l’objet de débats. Il se voit comme un martyr, mais il comprend qu’il soir vu comme un démon", poursuit son avocat.

"Démon" dément ou "démon" responsable pénalement ? Là est la question à laquelle devra répondre l’expert psychiatrique. Selon l’une ou l’autre réponse, Breivik sera interné en hôpital psychiatrique ou jugé devant un tribunal. Il y risque une peine de 21 ans pour terrorisme, mais cela pourrait passer à 30 ans s’il était aussi poursuivi pour crime contre l’humanité.