Breivik ne réitère pas son salut extrémiste

  • A
  • A
Partagez sur :

Anders Behring Breivik, jugé pour le massacre de 77 personnes l'été dernier en Norvège, s'est abstenu de faire son salut extrémiste jeudi lors de la quatrième journée d'audience de son procès.

Mercredi, son avocat Geir Lippestad avait annoncé qu'il demanderait à son client de renoncer à ce geste --bras droit tendu, poing fermé-- jugé provocateur par les familles des victimes et les survivants.