Breivik ne fera pas appel du verdict

  • A
  • A
Breivik ne fera pas appel du verdict
Breivik, arrivé au tribunal pour le verdict.@ CAPTURE RTBF
Partagez sur :

RECIT - Revivez le verdict dans le procès d'Anders Behring Breivik.

10 semaines de procès, des provocations à répétition de la part de l'accusé, des témoignages bouleversants du côté des victimes : Anders Behring Breivik a été fixé vendredi sur son sort, écopant de la peine maximale : 21 ans de prison. L'auteur de la tuerie sur l'île d'Utoya et d'un attentat à Oslo a été jugé coupable d'"actes terroristes" pour la mort de 77 personnes au total. Et reconnu responsable de ses actes. 

18h03. Le Parquet ne fait pas appel du verdict. Le Parquet norvégien ne va pas faire appel du verdict, a déclaré le procureur Svein Holden, lisant lors d'une conférence de presse un communiqué de presse du procureur du roi, la plus haute instance de l'accusation en Norvège.

17h40. Breivik renonce à un appel. Condamné à 21 ans de prison,  Anders Behring Breivik a annoncé vendredi qu'il ne ferait pas appel du verdict, qu'il a toutefois qualifié d'"illégitime" étant donné qu'il rejette la compétence du tribunal d'Oslo pour le juger. Le Parquet, qui avait requis un internement psychiatrique plutôt qu'une peine de prison, a quant à lui indiqué qu'il se donnait le temps de la réflexion. Le tribunal s'est ensuite retiré et le condamné a été renvoyé en prison. 

16h30. Breivik a des troubles de la personnalité. "La Cour estime qu'il a des troubles de la personnalité, des traits antisociaux et narcissiques", a déclaré la juge Wenche Elizabeth Arntzen, pour expliquer le verdict, après avoir souligné qu'aux yeux des juges, l'accusé n'affichait "pas de symptôme" trahissant une schizophrénie.

13h13 : Le parcours du meurtrier sur l'île. Un site norvégien retrace avec une infographie le parcours meurtrier de Breivik sur l'île d'Utoya. A regarder sur Aftenposten.

utoya

© CAPTURE AFTENPOSTEN

12h28 : Pause déjeuner. Après deux heures et demi d'audience, la juge annonce une pause jusqu'à 13 heures. La lecture de l'arrêt se poursuivra ensuite.

12h13 : "Breivik sortira à la fin de sa vie". Interrogée par l'envoyé spécial d'Europe 1 à Oslo, une journaliste norvégienne a assuré que Breivik ne sortirait pas de prison après avoir purgé les 21 ans de prison. "Non", a-t-elle fermement répondu, avant de donner plus de détails. "La loi dit que tant qu'il est dangereux pour la société, il ne peut pas sortir de prison. Il sortira quand il sera très, très vieux, à la fin de sa vie", ajoute-t-elle. La loi norvégienne prévoit en effet indéfiniment des prolongations de peine par tranche de cinq ans, après qu'un condamné a purgé les 21 ans, peine maximale.

12h10 : Moment difficile pour les parents. Pendant que Breivik écoute le résumé de son forfait le regard dans le vide, quelques parents pleurent dans la salle, confie sur Twitter le correspondant du Monde.

12h05 : Détails de la tuerie sur l'île. La cour revient en détail sur la tuerie sur l'île d'Utoya et comment le tueur a procédé. Elle lit la liste des jeunes tués, par ordre chronologique. Moment intense.



11h37 : Breivik joue avec son stylo. L'un des envoyés spéciaux de l'AFP présent souligne que l'accusé "joue mécaniquement" avec son stylo pendant la lecture de l'arrêt. Il raconte au passage que son stylo est flexible, afin que l'accusé ne puisse s'en servir comme d'une arme.

11h18 : Fin de la pause. Breivik est de retour, comme toute la cour. On lui défait ses entraves, et la lecture reprend.

11h00. Quinze minutes de pause. La lecture de l'arrêt va être long, donc la juge a prévu une pause à chaque heure. Voici la première, jusqu'à 11h15. Anders Behring Breivik a été menotté et a quitté la salle d'audience.

10h53 : Reconstruire va coûter cher. La cour revient sur l'attentat à la bombe qui a détruit, avant la tuerie de l'île d'Utoya, le quartier des ministères, à Oslo. Selon la presse locale, il faudrait dix ans et près d'un milliard d'euros pour tout reconstruire, rappelle le journaliste du Monde, sur place. Par ailleurs, la police norvégienne a reconstitué la bombe qui a fait huit morts dans ce quartier.

10h40 : La prison de Breivik. Anders Behring Breivik a assuré à son avocat qu'il s'attèlerait à l'écriture en prison. L'envoyé spécial du Monde précise que l'extrémiste disposera de trois cellules de 8m2 pour faire du sport, travailler et dormir. Slate publie de son côté un portfolio de la prison norvégienne. A voir ici.



10h23 : Breivik impassible. Le meurtrier norvégien ne manifeste pas de réaction particulière durant la lecture de l'arrêt. On le voit boire de l'eau, échanger quelques mots avec son avocat, mais son sourire initial a disparu pour l'heure.

breivik

© CAPTURE RTBF

10h19 : Rien n'est éludé. Durant la lecture de l'arrêt, la juge n'élude rien, pas même le "petit" passé de Breivik.

10h14 : Précisions sur la peine de Breivik. Le tueur norvégien écope d'une peine de 21 ans de prison, assortie d'une période de sûreté de dix ans. La peine pourra être prolongée par la suite indéfiniment tant qu'il sera jugé dangereux.

10h09 : La présidente lit l'arrêt. Et ça devrait durer un petit moment, si l'on en croit les propos des personnes sur place.





Breivik : la juge Amtezn a annoncé que la décision de justice fait 90 pages, sera entièrement lu avec des pauses chaque heure

Aug 24 via webFavoriteRetweetReply

10h06 : Breivik jugé coupable.L'extrémiste, qui a tué 77 personnes en juillet 2011 est considéré responsable pénalement de ses actes et a été jugé responsable d'"actes terroristes". Il prendra donc la route de la prison à la fin de la lecture du verdict et ne sera pas interné. L'annonce de la juge n'empêche pas le tueur de sourire.

10h00 : Breivik est arrivé. Arrivé au tribunal pour entendre la sentence, Breivik a renouvelé son salut extrémiste, une fois ses menottes enlevées.

breivik

© CAPTURE RTBF

9h56 : Un verdict public. Le verdict du procès est retransmis dans six tribunaux norvégiens, ainsi que dans les médias, précise un journaliste du monde diplomatique.

9h46 : Salle comble. Dans l'attente de l'arrivée de Breivik, la salle d'audience est pleine. Les photographes en profitent pour faire des clichés d'illustration, sous l'oeil vigilant des policiers, comme le montre le direct vidéo de l'agence Reuters diffusé sur Dailymotion.

9h43 : Salle 250. C'est dans la salle 250 du tribunal d'Oslo que va être énoncé le verdict. C'est dans cette salle que s'est tenu, durant les dix semaines, le procès de l'extrémiste.

salle 250, oslo, breivik

© CAPTURE TWITTER @OLIVIERSWEDEN

9h38. Breivik ne fera pas appel. L'accusé "est très clair sur ce point (...) S'il est déclaré pénalement responsable, il ne fera pas appel du verdict", a prévenu son avocat Geir Lippestad, juste après avoir rendu visite à Breivik en prison jeudi.

9h30. L'audience débute à 10 heures, heure de Paris.