Bousculade mortelle : Walmart paie et évite les poursuites

  • A
  • A
Bousculade mortelle : Walmart paie et évite les poursuites
Partagez sur :

Un agent de sécurité d’un magasin Walmart était mort en novembre dernier dans une bousculade lors d’une importante journée de soldes. Le numéro 1 mondial de la distribution a annoncé mercredi qu’il paierait près de 2 millions de dollars, échappant ainsi à des poursuites judiciaires.

Une amende d’1,9 millions de dollars, mais pas de poursuites judiciaires. Cinq mois après la mort d’un de ses employés de sécurité dans une bousculade qui avait également fait quatre blessés, Walmart, a annoncé mercredi la mise en place d’un fonds de 400.000 dollars pour les victimes, ainsi qu’un versement d’1,5 million de dollars aux services sociaux du comté de Nassau.

Un nouveau plan de gestion des foules dans ses magasins de l'Etat de New York et l’attribution de 50 emplois par an à des jeunes du comté de Nassau sont les autres engagements en échange desquels les poursuites judiciaires sont abandonnées. "Plutôt que de traîner Walmart en justice et d’imposer une petite amende, je pensais qu'il était important d'exiger des changements importants en termes de sécurité qui toucheront tout l'Etat", a commenté la procureure.

Jdimytai Damour, 34 ans, était mort écrasé lors d'une bousculade à l'ouverture d'un magasin Walmart de la banlieue de New York le 28 novembre dernier, au lendemain de Thanksgiving, plus importante journée de soldes aux Etats-Unis. Une femme enceinte de 28 ans et trois autres clients avaient été hospitalisés à la suite de cet incident.