Bouchamaoui : "le Nobel de la paix, une occasion de parler de la Tunisie"

  • A
  • A
Bouchamaoui : "le Nobel de la paix, une occasion de parler de la Tunisie"
Wided Bouchamaoui, prix Nobel de la paix 2015. @ EUROPE 1
Partagez sur :

MAIN TENDUE - La prix Nobel de la paix, Wided Bouchamaoui, a lancé un "appel à la tolérance", quatre jours avant de recevoir sa distinction à Oslo. 

INTERVIEW

Wided Bouchamaoui fait partie du quartet qui a mené le dialogue national en Tunisie et qui a été récompensé du prix Nobel de la paix. Invitée du Grand rendez-vous dimanche matin, elle a expliqué que cette distinction était "une main tendue vers la tolérance, vers l'écoute des uns et des autres". 

La cérémonie à Oslo, "une occasion de parler de la Tunisie". Dans quatre jours, les quatre représentants du quartet recevront leur prix à Oslo. "Nous allons lancé un appel à la paix au monde entier", a expliqué Wided Bouchamaoui. "Ça sera aussi une occasion de parler de la Tunisie", pays qui a été récemment frappé à plusieurs reprises par le terrorisme

"Je suis personnellement menacée". "Il y a du danger en Tunisie, un danger renforcé car certaines personnes ne veulent pas que le processus de paix réussisse", assure Wided Bouchamaoui. "L'expérience tunisienne a réussi et des gens veulent plonger le pays dans l'anarchie". Interrogé sur des potentielles menaces personnelles, la prix Nobel de la paix n'a pas botté en touche. "Oui, je suis menacée. Je bouge avec des gardes du corps mais cela ne m'empêche pas de continuer mon combat car j'aime mon pays".