Boston : le deuxième suspect arrêté

  • A
  • A
Boston : le deuxième suspect arrêté
@ Reuters
Partagez sur :

Après 24 heures d'une intense chasse à l'homme dans un quartier de Boston, il a été arrêté.

L'info. C'est la fin d'une longue chasse à l'homme. Après 24 heures d'une traque ininterrompue dans le quartier de Watertown, dans la banlieue ouest de Boston, la police américaine a fini par mettre la main sur Djokhar Tsarnaev, le jeune d'origine tchétchène suspecté avec son frère d'être l'auteur du double attentat de Boston, mardi, sur la ligne d'arrivée du marathon. Retour sur un dénouement.

>> Lire aussi : une folle journée de traque

Caché dans un bateau. Pour échapper à une horde de policiers déterminés à le retrouver dans un quartier bouclé, Djokhar Tsarnaev n'avait pas beaucoup d'option. Il a tenté de se fondre dans le paysage en se cachant sous la bâche d'un bateau à moteur entreposé dans le jardin d'un habitant du quartier. Mais ce dernier a appelé la police vendredi, après avoir vu du sang sur le bateau. Un hélicoptère, à l'aide d'une technologie infrarouges permettant de repérer les émissions de chaleur, a confirmé la présence du suspect. "Nous avons échangé des tirs avec le suspect qui se trouvait à l'intérieur du bateau, et au final, l'équipe spécialisée dans le sauvetage d'otages du FBI est entrée dans le bateau et a appréhendé le suspect, qui était toujours vivant", a précisé le policier. Les négociateurs avaient auparavant essayé de négocier pour le faire sortir volontairement du bateau, a-t-il expliqué, mais Djokhar Tsarnaev "ne communiquait pas".

Regardez cette vidéo amateur des fouilles par la police :



Vidéo amateur des fouilles à Bostonpar lemondefr

"Arrêté !!!". La police de Boston s'est félicité sur Twitter de cette capture. "Arrêté !!! La chasse est terminée, la recherche a abouti. Et la justice a gagné. Le suspect est en garde à vue", a écrit la police locale dans un message retweeté plus de 130.000 fois.



Le jeune tchétchène, "grièvement blessé", a été hospitalisé. Selon la police, c'est au cours de course poursuite, entamée après que les deux frères eurent tué un policier de 26 ans sur le campus du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Cambridge, que le jeune homme a été blessé. Dans cette même course-poursuite, son frère aîné avait trouvé la mort.

Haie d'honneur pour la police. L'arrestation du jeune d'origine tchétchène, quatre jours après les attentats qui avaient fait trois morts et près de 180 blessés, a été vécue comme un immense soulagement par les Américains. Elle a été saluée par des applaudissements, des rires et des cris de joie dans le quartier où il a été interpellé. "USA, USA", scandaient des Bostoniens descendus dans la rue. Certains arboraient un drapeau américain. D'autres ont fait une haie d'honneur aux véhicules de police et de pompiers qui s'éloignaient.

boston-police-merci-reuters

"Plusieurs questions sans réponse". Après avoir félicité la police, Barack Obama a souligné qu'il restait encore "beaucoup de questions sans réponse" dans cette affaire. La question du motif notamment reste entière. Et les enquêteurs devront aussi déterminer si les deux frères ont bénéficié de complicités, aux Etats-Unis ou à l'étranger.