Boston : des nouvelles photos des suspects

  • A
  • A
Boston : des nouvelles photos des suspects
@ FBI
Partagez sur :

VIDEO - Le FBI a diffusé des photos et des vidéos de deux suspects dans les attentats du marathon.

Deux suspects identifiés. Le FBI a diffusé, vendredi matin, deux nouvelles photos des suspects dans l'enquête sur le double attentat à la bombe, qui a fait trois morts et 176 blessés lundi près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston.Deux autres photos avaient déjà été diffusées jeudi. Lors d'une conférence de presse, l'agent spécial Richard DesLauriers, qui dirige l'enquête, a lancé un appel à témoin pour retrouver ces deux hommes, qu'on voit grâce aux caméras de surveillance marcher ensemble dans la foule avant l'attentat.

"Armés et dangereux". "Identifier et localiser les responsables, c'est maintenant notre priorité", a déclaré l'agent spécial, ajoutant que les deux hommes devaient être considérés comme armés et "extrêmement dangereux". "La nation compte sur tous ceux qui ont des informations afin qu'ils nous les fournissent", a poursuivi Richard DesLauriers. Les images des deux hommes ont été immédiatement diffusées sur le site internet du FBI.

18.04 Boston suspects 930620

© REUTERS

"Les deux hommes, baptisés "suspect n°1" et "suspect n°2" et portant l'un une casquette noire et l'autre une casquette blanche, "semblent coopérer", a ajouté Richard DesLauriers. Sur les images, a-t-il décrit, les deux hommes "semblent marcher ensemble vers la ligne d'arrivée" du marathon, à proximité de laquelle les deux bombes ont explosé lundi. L'agent spécial a précisé que les autorités allaient travailler pour améliorer encore la qualité des images diffusées. Sur les images, le suspect portant une casquette blanche "est vu en train de déposer ce que nous pensons être une des bombes", a par ailleurs détaillé Richard DesLauriers, soulignant que cela avait eu lieu "quelques minutes" avant les explosions.

En voici également une vidéo :

Diffusées auprès de millions de personnes. Richard DesLauriers a également rappelé que "depuis plus de 100 ans, le FBI a fait appel au public pour qu'il soit ses yeux et ses oreilles"."Grâce à l'aide des médias, dans un instant, ces images seront diffusées directement auprès de millions de personnes dans le monde entier", a -t-il poursuivi, avant d'ajouter : "quelqu'un connaît ces personnes, ce sont des amis, des voisins, des collègues, ou des membres de la famille". "Toute information, aussi insignifiante puisse-t-elle paraître, présente un intérêt pour nous", a insisté Richard DesLauriers: "Chaque élément nous rapproche de la justice".