Bolivie : réduit à 4 membres, un peuple indigène risque l'extinction

  • A
  • A
Bolivie : réduit à 4 membres, un peuple indigène risque l'extinction
Les migrations et les mariages inter-ethniques sont à l'origine de la disparition progressive des Pacahuaras. Image d'illustration.@ GLEISON MIRANDA / FUNAI/SURVIVAL / AFP
Partagez sur :

Les Pacahuaras, autrefois au nombre de 40.000 membres, ont perdu le 31 décembre dernier leur 5e membre, mort d'un cancer.

L'ethnie indigène Pacahuara, de l'Amazonie bolivienne, se trouve au bord de l'extinction après la mort d'une femme de 57 ans le 31 décembre, réduisant à quatre les représentants de ce peuple amérindien, selon l'anthropologue Wigberto Rivero.

Un peuple "en danger". "Baji, une des dernières femmes Pacahuaras de l'Amazonie bolivienne, est décédée dans son village de Tujure", dans le département de Beni, a annoncé Wigberto Rivero sur son compte Twitter. "Son peuple est en danger d'extinction", a ajouté ce spécialiste de l'Amazonie, professeur à l'Université de San Andrés en Bolivie.

Quatre personnes de la même famille. Cette femme est décédée d'un cancer de l'estomac, selon l'agence bolivienne d'information ANF, laissant derrière quatre représentants seulement de ce peuple, tous membres de sa famille. "Baji était une des dernières femmes contactées alors qu'elle parcourait la forêt de manière itinérante et qui était encore vivante. Elle est malheureusement décédée ce 31 décembre", a-t-il ajouté.



40.000 membres autrefois. Les Pacahuaras, qui à une époque comptaient plus de 40.000 membres, sont une des 36 ethnies indigènes identifiées en Bolivie. Ils vivent de la chasse, de la pêche et de l'agriculture. Les migrations et les mariages inter-ethniques avec les Chacobo, une autre ethnie amérindienne, ont lentement fait baisser leur nombre. En Bolivie, les Quechuas et les Aymaras sont les peuples indigènes les plus nombreux avec près de 50% de la population de 10 millions d'habitants.