"Black Rambo" : la police nie l'incendie délibéré

  • A
  • A
"Black Rambo" : la police nie l'incendie délibéré
Les@ Reuters
Partagez sur :

L'ancien flic en cavale aurait trouvé la mort dans un chalet. Un corps va être autopsié.

L'INFO. Christopher Dorner était devenu l'homme le plus recherché des États-Unis. Cet ancien flic, qui s'était lancé dans une vendetta meurtrière contre la police de Los Angeles, aurait trouvé la mort dans le chalet où il s'était barricadé mardi après une chasse à l'homme de six jours, rapportent plusieurs médias américains. Les "restes d'un corps calciné" retrouvé dans les décombres du chalet incendié ont été retrouvés. Le corps doit encore être autopsié pour déterminer s'il s'agit bien de celui de Christopher Dorner.

Un incendie délibéré ? Les forces de l'ordre californiennes ont nié mercredi avoir délibérément mis le feu au chalet. "Je peux vous dire que ce n'était pas délibéré, nous n'avons pas intentionnellement mis le feu au chalet pour faire sortir M. Dorner", a déclaré à la presse John McMahon, shérif du comté de San Bernardino.

Christopher dorner cavale USA 930

© Reuters

Qui est "Black Rambo" ? Le militaire de réserve et ancien officier de la police de Los Angeles (LAPD) était depuis six jours l'objet d'une vaste chasse à l'homme pour le meurtre présumé de trois personnes, dont un policier, dans un acte de vengeance contre le LAPD, dont il avait été renvoyé en 2008.

Il avait publié un manifeste sur Facebook dans lequel il affirmait qu'il se vengerait du LAPD et de toutes les personnes qui avaient contribué à son renvoi. Ses menaces ont entraîné la mise sous protection rapprochée de plus de 40 personnes.

dorner 930

© Reuters

Barricadé dans son chalet. Le meurtrier présumé a été repéré à la mi-journée mardi après avoir volé un véhicule. Réfugié dans un chalet isolé, il a engagé des tirs avec les quelques 200 officiers qui entouraient le bâtiment et alourdi le bilan de ses victimes, tuant un officier et en blessant grièvement un second. Le chalet a pris feu pendant l'assaut des forces spéciales d'intervention et des sources policières ont affirmé au journal Los Angeles Times avoir alors entendu un coup de feu.

Dans l'après-midi, les autorités restaient incapables d'assurer à 100% que le forcené était bien "Black Rambo". L'homme barricadé "ressemble" à Christopher Dorner "et était présent dans ce secteur auparavant. Donc il est probable que ce soit lui, même si on ne peut l'affirmer avec certitude", a précisé Andrew Smith. La porte parole du bureau du shérif, Cindy Bachman, a assuré elle aussi que la police avait "de bonnes raisons" de penser que le forcené était l'ancien flic. L'autopsie du corps calciné s'annonce difficile et "pourrait prendre des jours, voire des semaines".

Comment a-t-il été localisé ? Mardi matin, la police avait fait part de sa "déception" et de sa "frustration", évoquant même l'hypothèse d'une fuite du suspect au Mexique. Mais à la mi-journée, les autorités ont reçu un appel signalant qu'un homme ressemblant à Christopher Dorner avait volé un véhicule. Le shérif a lancé des recherches terrestre et aérienne et le véhicule a été rapidement localisé.