Bilbao : la folie meurtrière du "maître Shaolin"

  • A
  • A
Bilbao : la folie meurtrière du "maître Shaolin"
@ Reuters
Partagez sur :

Il aurait tué deux prostituées : l'une a été découverte mourante, des os de l'autre ont été trouvés.

L'info. Juan Carlos Aguilar, un professeur de kung-fu de Bilbao, dans le nord de l'Espagne, est accusé d'avoir sauvagement tué deux prostituées. L'une est décédée mercredi et seuls des os de l'autre ont été retrouvés.

Une prostituée retrouvée agonisante. L'affaire débute dimanche dernier lorsqu'un voisin du gymnase "Zen4" de Juan Carlos Aguilar alerte la police après avoir entendu des cris. Après avoir enfoncé la porte de la salle, la police découvre une femme dans le coma qui vient de toute évidence d'être victime d'une "agression très violente". Le moine de Shaolin, présent sur les lieux, est immédiatement arrêté par la police.

La victime meurt à l'hôpital. Transportée à l'hôpital dans le coma, la jeune femme, âgée de 29 ans est morte mercredi des suites de ses blessures. Selon les médias, la prostituée nigériane avait subi des coups très violents, voire des mutilations.

Sinistre découverte sous un tatami. Mais le suspect n'en est pas à son premier crime : les recherches et perquisitions lancées dès dimanche par la police ont permis de mettre au jour des os humains dans l'une des salles du "Zen4". Ils étaient, selon la presse, dissimulés sous un tatami dans des sacs en plastique, laissant penser que la victime a été dépecée. Ces ossements "appartiennent à une femme colombienne de 40 ans", a affirmé mercredi le porte-parole de la police de Bilbao. Il s'agit également d'une prostituée, selon une source policière.

Qui est le suspect ? Juan Carlos Aguilar, âgé de 47 ans, est décrit par les médias comme "très perturbé" et "manipulateur". Se faisant appeler Huang C. Aguilar, Juan Carlos Aguilar s'était fait connaître dans les années 1990 en se proclamant dans les médias premier "maître Shaolin" occidental.  Il avait d'ailleurs été présenté en début de semaine comme un ancien champion d'Espagne, voire du monde, de kung-fu, par des médias espagnols qui ont ensuite fait marche arrière. Sur sa page Facebook, il se présente comme fondateur d'un "monastère bouddhiste", "L'Océan de la Tranquillité". Dans une vidéo sur fond de musique chinoise, il mêle démonstrations de kung-fu et figures périlleuses avec un sabre dont il montre la dangerosité en se rasant le bras.

D'autres crimes ? Juan Carlos Aguilar a été placé mercredi en détention par un juge d'instruction. La police poursuit son enquête pour savoir s'il aurait pu commettre d'autres crimes précédemment. La police scientifique a ainsi perquisitionné le domicile du professeur de kung-fu à Bilbao tandis que des plongeurs ont inspecté les fonds de la rivière qui traverse la ville. Pour l'heure, aucune autre victime n'a été découverte.