BHL : "l'Europe meurt à Tombouctou"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1. Bernard-Henri Lévy porte un regard alarmiste sur l'intervention française au Mali. Non pas sur l'initiative française, mais sur l'absence de soutien de l'Europe."François Hollande a eu totalement raison de lancer cette guerre et l’Europe a totalement eu tort de ne pas l’accompagner", a lancé le philosophe en préambule, invité d'Europe 1 lundi, avant de se faire bien plus grave.

>> A LIRE AUSSI - Mali : reprendre Tombouctou, et après ?

"Dans les instances européennes, il y a un côté 'vas-y ma poule' et nous on reste à l'abri. L'absence de l'Europe est criante, son silence est assourdissant. L'armée française est en train de faire quelque chose d'extraordinaire et l'Europe est aux abonnés absents", a jugé Bernard-Henri Lévy.

Il manque une âme à l'Europe

Le philosophe réfute au passage que cette intervention puisse être un "reste" de la Françafrique. "C'est le vieux monde ça. Le nouveau monde, c'est que l'Europe est en train de se voir bâtir un Etat terroriste à ses portes et qu'elle s'en lave les mains. La France est seule". "L'Europe est en train de mourir à Tombouctou, et dans certains pays de l'Est et du Centre où le fascisme et le populisme divers remontent", s'est emporté Bernard-Henri Lévy. "Il manque à l'Europe cette âme que lui ont donnée ses fondateurs".