BHL : "clouer au sol les avions" d'Assad

  • A
  • A
BHL : "clouer au sol les avions" d'Assad
@ Europe 1
Partagez sur :

"On est ce matin à 40.000 morts", s'est insurgé le philosophe, qui réclame une action rapide.

INTERVIEW E1 - Le philosophe Bernard-Henri Lévy a exhorté mercredi les diplomaties occidentales à mettre en place une "zone d'interdiction de survol" au dessus de la Syrie, en proie à de violents affrontements entre rebelles et forces loyalistes au président Bachar al-Assad.

"On est ce matin à 40.000 morts. On n'a jamais vu, comme le disait Libération hier dans son édito, un Etat se comporter comme cela à l'âge moderne : à l'arme lourde, aux avions contre sa population civile. Rien ne justifie cela. L'intervention militaire en Syrie, c'est clouer au sol les avions de Bachar el-Assad. La seule intervention à Alep, à Homs, c'est empêcher les avions de la mort d'Assad de voler. Ça, c'est l'axiome. Après comment on fait ? Il y a plusieurs solutions. Elles sont sur la table. Les diplomates et les chancelleries le savent. Il y a, comme ce qu'on appelait au début de la guerre de Libye, la 'no fly zone'", a-t-il réclamé.

"Et il y a une deuxième solution. Si on n'est pas capable de le faire, alors qu'on donne aux combattants syriens démocrates, attachés aux principes de pluralisme, des Stinguer, c'est-à-dire des armes, leur permettant eux-mêmes d'empêcher les avions syriens de survoler les quartiers", a demandé Bernard Henri-Lévy sur Europe 1.