Bernie Sanders remporte les primaires démocrates de l'Utah

  • A
  • A
Bernie Sanders remporte les primaires démocrates de l'Utah
Le sénateur du Vermont Bernie Sanders a largement battu Hillary Clinton mardi dans le petit Etat de l'Utah.@ AFP
Partagez sur :

L'idole des jeunes a remporté la primaire de l'Utah. Mais la bataille contre Hillary Clinton pour l'investiture à la présidentielle est encore loin d'être gagnée.

C'est sa première victoire dans une primaire depuis deux semaines. Le sénateur du Vermont Bernie Sanders a largement battu Hillary Clinton lors des consultations présidentielles démocrates mardi dans le petit Etat de l'Utah, selon les projections des chaînes américaines. Ce succès lui permettra de compenser partiellement la victoire nette d'Hillary Clinton plus tôt dans la soirée à la primaire de l'Arizona, un Etat plus riche en délégués où elle a obtenu environ 60% des voix, selon des résultats partiels.

Une probable victoire dans l'Idaho. Les résultats des "caucus" démocrates de l'Idaho étaient encore attendus. Là encore, le sénateur Sanders devrait très largement l'emporter, selon des résultats partiels, bien que les chaînes américaines n'aient pas encore déclaré de vainqueur.

Pas une surprise. Ces victoires étaient prévisibles : aux primaires de 2008, Barack Obama avait infligé une défaite cinglante à Hillary Clinton dans l'Idaho, et elle n'a pas fait campagne cette année. Mais Utah et Idaho ne mettaient en jeu que 56 délégués, alors que l'Arizona en avait 75 à lui seul. Les délégués seront répartis à la proportionnelle entre Hillary Clinton et Bernie Sanders, selon leurs scores. En cas de forte majorité, Bernie Sanders pourrait récupérer au total plus de délégués que sa rivale pour cette journée de consultations. Mais le sénateur devra maintenir ce niveau de performance dans le reste des primaires qui se tiendront jusqu'en juin pour espérer rattraper la favorite de l'investiture démocrate, très en avance.

Hillary toujours en tête. Avant mardi, elle avait remporté 1.174 délégués contre 850 pour Bernie Sanders. A cela s'ajoute l'appui de près de 500 "super délégués" pro-Clinton, des responsables et élus du parti démocrate qui prendront part au vote à la convention d'investiture de Philadelphie, en juillet. La barre à atteindre est de 2.383.