Berlusconi "savait que j'étais une escort girl"

  • A
  • A
Berlusconi "savait que j'étais une escort girl"
Partagez sur :

La vie privée du président du Conseil a fait la Une vendredi des médias italiens, après le passage télé de Patrizia d'Addario.

Nouveau scandale en vue en Italie. La vie privée de Silvio Berlusconi a, une fois de plus, fait laUne de tous les médias italiensvendredi, après le témoignage en direct de Patrizia d'Addario, sur l'antenne de la Rai 2, jeudi soir.

"Bien sûr qu'il savait que j'étais une escort-girl", a assuré Patrizia d'Addario. Le président du Conseil, âgé de 73 ans, n'a jamais nié avoir passé une nuit avec elle, mais affirme qu'il ignorait sa profession et celle des autres call girls invitées à ses soirées. "Même les autres filles savaient que je devais rester là cette nuit", a-t-elle insisté.

L'interview a été suivie par 7,3 millions de téléspectateurs, selon les estimations de la chaîne publique. Regardez les images de l’émission AnnoZero :

Le ministre de la Culture, Sandro Bondi, a jugé l'émission "dégradante et incivique". Silvio Berlusconi s'est quant à lui "indigné" de voir l'émission diffusée sur une chaîne publique, selon des propos rapportés par son entourage. Il poursuit en diffamation plusieurs journaux en Italie et en Europe pour leur couverture des scandales.

L’opposition, elle, dénonce les intimidations que la Rai et le service public subissent avec l’ouverture d’une enquête gouvernementale sur l‘émission Anno Zero. Les journalistes italiens sont invités à manifester samedi contre les pressions imputées aux pouvoirs publics.