Berlusconi jure de rester au pouvoir même condamné

  • A
  • A
Berlusconi jure de rester au pouvoir même condamné
Partagez sur :

"Il Cavaliere" semble faire fi de la récente levée de son immunité judiciaire durant l'exercice de ses fonctions.

Silvio Berlusconi entend bien rester président du Conseil italien et il le fait savoir. Alors que plusieurs procédures ont repris contre lui pour corruption après la levée de son immunité judiciaire par la Cour constitutionnelle, "Il Cavaliere" a clairement dit dans une interview qu'une condamnation ne le ferait pas quitter son poste.

"S'il y avait condamnation (...), nous aurions affaire à une énorme subversion de la vérité qui me conforterait plus encore dans mon devoir de rester à mon poste pour défendre la démocratie et l'état de droit", a estimé le chef du gouvernement italien.

Berlusconi retournera dans les prétoires à partir du 16 janvier, pour répondre de fraude fiscale et faux en écritures comptables au sein de son empire Mediaset, et du 27 novembre pour subornation d'un avocat britannique en vue d'écarter des soupçons de malversation. "J'ai encore confiance dans l'existence de magistrats sérieux qui rendront des verdicts sérieux fondées sur les faits", affirme encore Berlusconi dans l'entretien accordé l 'un des journalistes vedettes de la télévision italienne, Bruno Vespa dont des extraits ont été diffusés samedi.

L'immunité judiciaire durant l'exercice de ses fonctions qu'il s'était arrangé pour faire voter l'an dernier par un Parlement à sa botte a été levée ce mois-ci par des juges constitutionnels que Berlusconi a dénoncé comme des communistes cherchant à le renverser.