Berlusconi critiqué, même par sa fille

  • A
  • A
Berlusconi critiqué, même par sa fille
Partagez sur :

Barbara, la fille aînée du "Cavaliere" se joint au concert de critiques à l’encontre de son père dans l’édition italienne de Vanity Fair.

La fille aînée du président du Conseil italien, 25 ans, s’est dite "très étonnée" par le comportement de son père, accusé de fréquenter des mineures et qui s'était rendu à l'anniversaire de Noemi Letizia (18 ans) en avril dernier. "Je ne pense pas qu'un homme politique puisse se permettre de distinction entre vie publique et vie privée", déclare Barbara Berlusconi à Vanity Fair.

Mardi soir, la veille de la publication de l'entretien et face à "l'amertune" de son père, dont se fait déjà l'écho mercredi la presse italienne, Barbara a tenu à modérer ses paroles en affirmant avoir "une grande estime" et avoir critiqué son père "par amour".

A propos du divorce de ses parents, elle estime que "ce qui ne transparaissait pas à l'extérieur, c'est la profonde souffrance qui les touche tous les deux". Veronica Lario, la mère de Barbara Berlusconi, avait justifié sa demande de divorce, en mai dernier, par les révélations sur les penchants de son mari pour les jeunes femmes.