Benoit XVI va se "dédier à la prière"

  • A
  • A
Benoit XVI va se "dédier à la prière"
Pour la dernière fois, Benoït XVI a prononcé son Angelus depuis une fenêtre du Vatican.@ REUTERS
Partagez sur :

Le pape démissionnaire s’est montré très ému pour sa dernière bénédiction du dimanche.

"Le Seigneur m’a appelé". C’est un Benoît XVI très ému qui a prononcé dimanche son dernier Angelus, devant près de 100.000 personnes réunies place Saint-Pierre, à Rome. Fait tout aussi exceptionnel que sa démission, annoncée le 11 février dernier,  le pape a évoqué sa situation personnelle avant d’entamer sa bénédiction. "Le Seigneur m'a appelé à 'monter sur la montagne', à me dédier encore plus à la prière et à la méditation", a-t-il dit, interrompu à plusieurs reprises par les chaleureux applaudissements de la foule.



 Il n’abandonne pas l’Eglise. "Mais ceci ne signifie pas abandonner l'Eglise, au contraire. Si Dieu me demande cela, c'est justement pour que je puisse continuer à la servir avec la même intensité et le même amour, comme je l'ai fait jusqu'à présent, mais désormais d'une façon plus adaptée à mon âge à mes forces", a poursuivi le pape, louant le ciel avec un sourire pour le retour d'un grand soleil à Rome après plusieurs jours de pluie. Comme à l'accoutumée, Joseph Ratzinger a ensuite salué les fidèles dans plusieurs langues, et conclu par un message improvisé: "dans la prière, nous serons toujours proches!"



Un climat lourd. Cette période exceptionnelle au Vatican se déroule dans un climat alourdi par des allégations de scandales sexuels publiées dans la presse italienne, qui a évoqué "un lobby gay" au Vatican et d'intrigues de pouvoir et d'argent. De façon inhabituelle, le Vatican a réagi samedi avec une grande virulence, fustigeant "médisance", "'calomnies" et "informations fausses". Les autorités de Rome avaient mis en place des mesures de sécurité exceptionnelles: plus de 100 policiers et tireurs d'élite postés aux alentours.

A lire aussi : Vatileaks et "lobby gay" : le Vatican répond

Et maintenant. Benoît XVI tiendra sa dernière audience générale mercredi sur la place Saint-Pierre et rencontrera les cardinaux jeudi matin avant de démissionner. Il se rendra dans un premier temps à Castel Gandolfo, la résidence d'été des papes, au sud de Rome. Il se retirera ensuite en avril dans un couvent au sein du Vatican, une fois la rénovation des bâtiments achevée. La papauté sera elle vacante jeudi à  partir de 20 heures. Les cardinaux commenceront à se concerter le jour suivant pour préparer le conclave, qui devrait débuter mi-mars.