Benoît XVI quitte ses habits de pape

  • A
  • A
Benoît XVI quitte ses habits de pape
La sécurité de Benoît XVI est pour l'heure assurée par les gardes suisses. Quand il ne sera plus pape, ce sont les gendarmes qui prendront le relais.@ REUTERS
Partagez sur :

ZOOM - Benoît XVI a prévu un départ sans cérémonie particulière, mais en hélicoptère.

Pour son ultime journée en tant que pape, Benoît XVI a prévu un programme léger. Alors que le pape démissionnaire a déjà fait mercredi des adieux émus aux fidèles sur la place Saint-Pierre, sa toute dernière journée devrait se dérouler dans le calme et une relative discrétion. Aucune cérémonie particulière n’est prévue, mais le futur ex-souverain pontife devrait tout de même faire une brève apparition publique à Castel Gandolfo. Europe1.fr vous livre le déroulé de cette toute dernière journée.

>> A lire aussi : Les adieux émus de Benoît XVI

11 heures : les adieux aux cardinaux. Benoît XVI a commencé sa journée par une rencontre avec Angelo Sodano, le doyen du Sacré Collège. Le pape s'est adressé aux cardinaux pour leur faire ses adieux et les exhorter à "rester unis". Il a aussi promis une "obéissance inconditionnelle" au prochain pape. Chaque cardinal a ensuite pu lui dire au revoir individuellement.

pape cardinaux

© CAPTURE D'ECRAN BFMTV

16h55 : un départ en hélicoptère. Dans la Cour Saint-Damase, au cœur du Vatican, un piquet de gardes suisses, bannières à la main, viendra saluer le pape. Benoît XVI se rendra ensuite à l’héliport du Vatican. Là, il montera à bord d’un hélicoptère, direction Castel Gandolfo, à 25 kilomètres au sud de Rome. C’est dans cette résidence d’été des papes qu’il séjournera pendant deux mois.

castel gandolfo

© REUTERS

17h30 : la dernière apparition. Une fois arrivé à Castel Gandolfo, il se montrera pour la toute dernière fois en tant que chef de l’Église. Depuis le balcon de la villa, il saluera les fidèles présents. Benoît XVI "prendra son repas, ira prier dans la chapelle et saluera les personnes présentes de la manière la plus normale", a précisé le porte-parole du Saint-Siège, Federico Lombardi.

>> A lire aussi : Benoît XVI va se "dédier à la prière"

20h01 : il ne sera plus pape. Rien de particulier n’est prévu pour marquer l’instant précis où Benoît XVI cessera d’être pape. Il sera probablement en prière dans la chapelle de Castel Gandolfo et ne procédera à aucun acte solennel spécifique. Pourquoi 20 heures ? Tout simplement parce que c’est "l’heure de la fin d’une journée normale de travail", répond le Vatican. Autre détail : Joseph Ratzinger ne portera plus la tenue des papes, mais une soutane blanche, toute simple, et des chaussures marron et non plus rouges.

chaussures du pape

© REUTERS

Plus de gardes suisses. A 20 heures, le détachement de la garde suisse, chargé exclusivement du pape, fermera la porte de la résidence et mettra fin à son service. La gendarmerie italienne prendra alors le relais pour veiller à la sécurité de celui qu’il faudra désormais appeler "Sa Sainteté Benoît XVI, pape émérite". En revanche, les gardes suisses continueront à monter la garde au Vatican, malgré le "siège vacant".

>> A lire aussi : Ne l'appelez plus "pape"

Et après ? Joseph Ratzinger va rester environ deux mois à Castel Gandolfo. Il se retirera ensuite au monastère Mater Ecclesiae, sur les hauteurs du Vatican. De là, il jouira d’une vue imprenable sur la basilique Saint-Pierre. Mais il ne devrait pas se mêler des affaires du Vatican, préférant se consacrer à la prière et à l’étude. Du côté de la curie, on ne perdra pas de temps : dès le vendredi 1er mars, les invitations aux "Congrégations", qui précèdent le conclave, seront envoyées. Et le processus d’élection du nouveau pape sera ainsi lancé.

>> A lire aussi : Ce monastère où Benoît XVI va vivre

Et son dernier tweet ? Le compte Twitter du pape, lancé le 12 décembre dernier et disponible en plusieurs langues, sera fermé au moment de la démission de Benoît XVI. Mercredi, il a peut-être envoyé le tout dernier tweet de son pontificat, demandant, juste après son ultime audience, que "chacun éprouve la joie d'être chrétien".