Benoît XVI plaide pour un Etat palestinien

  • A
  • A
Benoît XVI plaide pour un Etat palestinien
Partagez sur :

A Bethléem en Cisjordanie mercredi, Benoît XVI a poursuivi son voyage en Terre Sainte en continuant de prier pour la paix. Mais à l’occasion d’une visite dans un camp de réfugiés palestiniens, le pape, dans un discours plus politique, a dénoncé sans détour la création par Israël du mur dit de sécurité.

C'est en visitant le camp de réfugiés d'Aïda, à Bethléem en Cisjordanie, tout près du mur construit par Israël pour créer une frontière avec les territoires palestiniens, que le discours de Benoît XVI a pris très clairement une tonalité politique au sixième jour de son voyage en Terre Sainte. Dans l’ombre de ce rempart en béton haut de 9 mètres, le pape a qualifié sa construction de "tragique", un symbole selon lui "de l'impasse où les relations entre Israéliens et Palestiniens semblent avoir abouti".

François Clauss a pu suivre cette visite de Benoît XVI dans le camp de réfugiés palestiniens :



Un peu plus tôt dans la matinée, Benoît XVI avait lancé aux habitants de Gaza : "Je sais combien vous avez souffert et combien vous continuez à souffrir en raison des bouleversements qu'a connus cette terre depuis des décennies". Le pape a surtout apporté son soutien à l'établissement "d'une patrie palestinienne souveraine". Mais il a aussi appelé les Palestiniens à résister à la tentation du "terrorisme".

De son côté, le président de l’Autorité palestinienne a dénoncé la politique israélienne. Mais Mahmoud Abbas a aussi tenu à lancer "un message de paix" aux Israéliens. "Devant votre sainteté, je leur demande de renoncer à l'occupation, à la colonisation, aux arrestations et aux humiliations", infligées aux Palestiniens, a déclaré Mahmoud Abbas.

Benoît XVI a également profité de son passage à Bethléem, ville présentée comme lieu de naissance de Jésus, pour célébrer mercredi matin une messe en plein air devant la basilique de la Nativité. Mardi, le pape avait célébré sa première messe à Jérusalem après des visites sur des lieux saints musulmans et juifsde la ville sainte.