Benjamin Netanyahou dément avoir enfreint la loi

  • A
  • A
Benjamin Netanyahou dément avoir enfreint la loi
"On ne trouvera rien parce qu'il n'y a rien à trouver", assure le porte-parole du chef du gouvernement israélien.@ DEBBIE HILL / POOL / AFP
Partagez sur :

Le procureur général d'Israël a ordonné l'ouverture d'une enquête pénale contre Benjamin Netanyahou, a révélé la presse israélienne. Les motifs ne sont pas connus.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a démenti vendredi avoir enfreint la loi et dit que les allégations en ce sens rapportées par la presse se révéleront être pure fiction. La chaîne de télévision 10 a rapporté mercredi que le procureur général d'Israël, Avichai Mendelblit, avait réclamé l'ouverture d'une enquête pénale contre le Premier ministre pour deux chefs d'accusation, qui restent pour l'heure inconnus.

"Il n'y a rien à trouver". Le ministère de la Justice a fait savoir qu'une "annonce publique sera faite en temps voulu". Dans un communiqué émis par son porte-parole, le chef du gouvernement assure que "toutes ces supposées affaires se révéleront n'être qu'une fiction, de même que les allégations qui apparaissent dans les médias". "On ne trouvera rien parce qu'il n'y a rien à trouver."

Des proches de Benjamin Netanyahou ont été mis en cause dans un dossier concernant un contrat passé par le gouvernement avec l'Allemagne et portant sur l'achat de trois sous-marins et d'autres bâtiments de marine.