Belgique : un train explose, un mort

  • A
  • A
Belgique : un train explose, un mort
@ Capture YouTube
Partagez sur :

VIDEO - Un train qui transportait des produits chimiques a déraillé avant de prendre feu, tôt samedi matin.

C'est un accident rare et spectaculaire qui s'est produit tôt samedi matin à Wetteren, dans le nord de la Belgique. Un train de marchandises qui transportait des produits chimiques a déraillé puis explosé près du port maritime de Gand vers 2 heures du matin.



Agrandir le plan

Un mort et 17 blessés. Un bilan établi en débutde soirée  a fait été d'un pmort et de 17 blessés. Le gouverneur de Flandre orientale avait dressé un premier bilan faisant état deux personnes sont mortes et quatorze blessées, a annoncé Jan Briers. Le feu a pris dans trois citernes transportant de l'acrylonitrile, une substance toxique, détaille RTL.be. Les pompiers ont décidé de laisser brûler les wagons de manière contrôlée, car l'eau pourrait provoquer un dégagement de vapeurs toxiques.

"On a entendu un grand bruit". Une riveraine a confié son ressenti au site d'information belge. "On a entendu un grand bruit puis on a vu des flammes", a-t-elle expliqué. Six des treize wagons du train ont déraillé, deux se sont couchés et trois ont explosé, provoquant un gigantesque incendie, précise le site. Un autre riverain a pensé à filmer depuis sa chambre ce qu'il voyait dehors. La vidéo est impressionnante :

Causes indéterminées. Le gouverneur de Flandre orientale a expliqué que les wagons ont déraillé pendant un changement de voies après le passage d'une zone de travaux. "Une erreur s'est produite à un aiguillage mais l'endroit où elle a eu lieu doit encore être étudié. Il y a de fortes indications que le conducteur néerlandais du train allemand de marchandises n'a commis aucune faute", a ajouté le gouverneur.

Trafic ferroviaire perturbé. Le train venait des Pays-Bas et se rendait à Gent-Zeehaven, le port maritime de Gand. Le trafic ferroviaire a été interrompu entre Schellebelle et Wetteren et des perturbations sont attendues durant deux jours. La SNCB a prévu un système de navettes de bus pour les passagers ainsi que des déviations de trains.