Belgique: les "tueurs aux mangas" arrêtés

  • A
  • A
Belgique: les "tueurs aux mangas" arrêtés
@ MAX PPP
Partagez sur :

Ces quatre jeunes, fans de BD japonaises, sont soupçonnés du meurtre d’un homme en 2007.

En 2007, dans un parc de Bruxelles, le corps dépecé d’un homme avait été découvert, accompagné d’un message qui faisait directement référence au manga japonais Death Note. Trois ans après les faits, quatre jeunes ont été arrêtés et inculpés dans ce dossier au cours du week-end. Quatre hommes déjà surnommés par la presse belge les "tueurs aux mangas".

"Je suis Kira"

L’affaire avait fait grand bruit à l’époque, rappelleLe Soir Magazine. Même la presse japonaise avait alors fait le déplacement.

Sur la scène de crime, les enquêteurs avaient découvert deux feuilles de papier avec un message écrit en japonais : "Watashi Wa Kira dess", "Je suis Kira". Or Kira est le pseudonyme choisi par le tueur mystérieux qui apparaît dans le manga Death Note. Ses cibles sont des criminels qu’il choisit d’éliminer.

Ils sont tous fans de mangas

Toujours près du corps de la victime, réduit à un bassin et deux cuisses, les enquêteurs avaient découvert sur une pelouse un grand idéogramme japonais dessiné avec des grains de riz.

Trois des suspects, âgés de 22 à 24 ans et tous fans de mangas, sont passés aux aveux. Mais leur mobile reste flou. Il pourrait s’agir d’une simple bagarre qui aurait mal tourné. La victime, quant à elle, n’a jamais pu être identifiée.