Belgique : inculpation de trois personnes qui voulaient partir en Syrie

  • A
  • A
Belgique : inculpation de trois personnes qui voulaient partir en Syrie
@ SANA / AFP
Partagez sur :

Environ 500 Belges sont soupçonnés d'avoir rejoint en tant que combattants étrangers les rangs du groupe Etat islamique (EI)

Trois personnes arrêtées samedi en Belgique, soupçonnées d'avoir voulu partir combattre dans les rangs djihadistes en Syrie, ont été inculpées, rapportent dimanche les médias belges. Lors de deux perquisitions dans la région de Charleroi (sud de la Belgique), la police belge avait interpellé samedi matin quatre personnes soupçonnées de se préparer à partir pour la Syrie ou la Libye, où se rendent de nombreux aspirants européens au jihad.

Un voyage pour raisons humanitaires... Un couple récemment radicalisé - un Belge de 23 ans converti à l'islam et sa compagne - et un troisième individu ont été déférés devant le juge d'instruction, a précisé l'agence de presse Belga. L'homme de 23 ans, qui dit avoir souhaité se rendre en Syrie pour des mobiles humanitaires, a été inculpé de participation à une organisation terroriste. Le quatrième suspect, lui, a été relaxé après interrogatoire, selon les médias.

Environ 500 Belges sont soupçonnés d'avoir rejoint en tant que combattants étrangers les rangs du groupe Etat islamique (EI), qui a revendiqué notamment les attentats du 13 novembre à Paris, qui ont fait 130 morts. Les arrestations de samedi en Belgique n'étaient pas liées à l'enquête sur les attentats de Paris, a précisé le procureur fédéral.