Belgique : Charles Michel, futur Premier ministre

  • A
  • A
Belgique : Charles Michel, futur Premier ministre
Charles Michel, le nouveau premier ministre belge.@ REUTERS
Partagez sur :

Après quatre mois de tractations, un accord pour former un gouvernement de droite a été trouvé en Belgique.

C'est la fin de l'habituel suspense. Après quatre mois de négociations, quatre partis belges ont conclu mardi soir un accord pour former un gouvernement de droite. Charles Michel, le chef des libéraux francophones, sera le prochain Premier ministre issu des élections législatives du 25 mai dernier. La coalition sera composée de trois partis flamands, les nationalistes de la N-VA, les chrétiens-démocrates du CD&V et les libéraux de l'Open VLD, et d'un seul parti francophone, le Mouvement réformateur de Charles Michel.

>> LIRE AUSSI : Les nationalistes flamands veulent former un gouvernement

Serment devant le roi. "Nous avons conclu un accord de gouvernement et un accord sur un cadre budgétaire qui amène le budget de la Belgique à l'équilibre en 2018", a déclaré à la presse Charles Michel, à l'issue d'une dernière négociation marathon de 28 heures. "L'ensemble des partenaires a proposé que j'exerce la responsabilité de Premier ministre, je prendrai mes responsabilités et l'équipe de gouvernement complète aura l'occasion de prêter serment dans les prochains jours devant le roi", a poursuivi le chef des libéraux francophones à la télévision privée RTL-TVI. Le gouvernement devrait entrer en fonction en début de semaine prochaine au plus tard.