Bélarus : l'Union européenne lève la plupart de ses sanctions

  • A
  • A
Bélarus : l'Union européenne lève la plupart de ses sanctions
Le président du Bélarus, Alexandre Loukachenko.@ AFP
Partagez sur :

Des sanctions avaient été décrétées contre 170 personnalités bélarusses pour atteintes aux droits de l'homme.

L'Union européenne a décidé lundi de lever les sanctions qu'elle avait décrétées depuis plusieurs années contre 170 personnalités bélarusses pour atteintes aux droits de l'homme, dont le président Alexandre Loukachenko.

Privés de visas. Les 28 ministres européens des Affaires étrangères, réunis à Bruxelles, ont donné leur "accord au fait que l'UE ne prolongera pas ses mesures restrictives contre 170 individus et trois entreprises", privés de visas et dont les avoirs étaient gelés dans l'UE, selon la décision. Elle a été adoptée à l'unanimité, selon cette source.

Disparitions de certains opposants. Les sanctions ont déjà été levées à la fin octobre à titre provisoire, pour une période de quatre mois, en signe de bonne volonté envers Loukachenko avec lequel l'Union européenne cherche à améliorer ses relations. L'UE maintiendra toutefois ses sanctions pour un an à l'encontre de quatre personnes soupçonnées d'être responsables de la disparition de certains opposants en Biélorussie, ont déclaré les ministres.