Barroso donne des gages à Sarkozy

  • A
  • A
Barroso donne des gages à Sarkozy
Partagez sur :

L’actuel président de la Commission européenne est candidat à un second mandat. Les dirigeants de l’UE doivent se prononcer jeudi.

A quelques heures du sommet européen qui doit décider de son sort, José Manuel Barroso a dévoilé jeudi les grandes lignes du programme qu'il veut mener s'il est reconduit à la tête de la Commission européenne. Très critiqué par de nombreux eurodéputés, le Portugais a reçu en début de semaine le soutien de la chancelière allemande Angela Merkel et du président français Nicolas Sarkozy. Qui lui avaient précisément demandé de dévoiler ses intentions.

Parmi les priorités présentées par José Manuel Barroso, plusieurs reprennent clairement la feuille de route tracée par la France et l'Allemagne. Alors que Nicolas Sarkozy avait exigé "une meilleure régulation financière et une volonté politique pour l'Europe", le candidat Barroso a promis un "projet politique" et "une Europe de la responsabilité et de l'action".

Autre référence directe à la France : José Manuel Barroso a mentionné parmi ses priorités "la promotion du développement de notre secteur agricole". La renégociation de la Politique agricole commune doit justement être un des grands chantiers du futur président de la Commission européenne. Sur ce dossier, la France est isolée, face à la pression exercée par la Grande-Bretagne et les pays du Nord de l’Europe.

Environnement, recherche, marchés financiers : José Manuel Barroso doit reprendre l’intégralité de son programme jeudi soir devant les dirigeants européens lors d'un dîner de travail, où il doit passer une forme de "grand oral" même s’il est le seul en lice. Sa candidature sera ensuite soumise au Parlement européen.