Barack Obama au théâtre pour célébrer les 400 ans de la mort de Shakespeare

  • A
  • A
Barack Obama au théâtre pour célébrer les 400 ans de la mort de Shakespeare
Barack Obama, en visite à Londres, a assisté à une représentation privée de la pièce "Hamlet"@ Jim WATSON / AFP
Partagez sur :

En visite à Londres, samedi, Barack Obama a pu savourer quelques passages d'Hamlet au théâtre historique du dramaturge, mort il y a 400 ans. 

"To be or not to be", la célébrissime tirade d'Hamlet dans la pièce éponyme a enchanté le président américain, qui a assisté, samedi matin, à une courte représentation organisée pour lui au Shakespeare's Globe.

"Je ne voulais pas que ça s'arrête". Le fameux théâtre circulaire à ciel ouvert, reconstruit en 1996, après avoir brûlé en 1613 alors que se jouait l'une des dernières pièces de William Shakespeare, avait été privatisé pour l'occasion. "Je ne voulais pas que ça s'arrête", a déclaré Barack Obama, ravi, à l'issue de ces quelques passages d'Hamlet joués par la troupe de la Shakespeare Compagny. Le plus célèbre des auteurs britanniques s'est éteint le 23 avril 1616 à l'âge de 52 ans, laissant derrière lui une quarantaine de pièces, de "Roméo et Juliette" à "Macbeth" en passant par "Hamlet", entrées dans le patrimoine culturel mondial.

Un spectacle en présence du prince Charles. "Ces récits, par leur force, transcendent toutes les langues", a expliqué Dominic Dromgoole, le directeur artistique du Shakespeare's Globe, qui a fait visiter les lieux au président américain. Pour rendre à l'auteur un hommage digne de son talent, le Royal Shakespeare Theatre a convié ce samedi à Stratford-upon-Avon, ville où est enterrée l'auteur, les comédiens les plus en vue du pays: Judi Dench, Helen Mirren, Ian McKellen, Benedict Cumberbatch ou Joseph Fiennes, qui joueront les scènes les plus connues du dramaturge, en présence du prince Charles. Intitulé "Shakespeare Live!", le spectacle sera retransmis en direct à la télévision et dans des cinémas à travers l'Europe.