Bangkok : un suspect a remis des explosifs à l'auteur de l'attentat

  • A
  • A
Bangkok : un suspect a remis des explosifs à l'auteur de l'attentat
@ JEROME TAYLOR / AFP
Partagez sur :

L'homme a avoué avoir remis un sac à dos à "l'homme au tee-shirt jaune" qui est l'auteur de l'attentat du 17 août dernier.

Un des deux suspects interpellés dans l'enquête sur l'attentat meurtrier du 17 août à Bangkok a avoué avoir remis les explosifs au poseur de bombe, a annoncé la police mercredi.

Il lui a "remis le sac". "C'est à cet endroit qu'il a rencontré l'homme au T-shirt jaune pour lui remettre le sac à dos" contenant la bombe, a déclaré le porte-parole de la police Prawut Thavornsiri lors de la reconstitution de la scène, réalisée en présence de nombreux médias. "Son sac à dos était lourd... La bombe faisait entre trois et cinq kilos... Il savait qu'il transportait une bombe", a ajouté le porte-parole.

Arrêté avec un faux passeport. Lundi, le même suspect avait avoué avoir été en possession d'explosifs. Interpellé mardi 1er septembre, il voyageait en Thaïlande sous le nom de Yusufu Mieraili, avec un passeport chinois à l'authenticité douteuse et les enquêteurs thaïlandais avaient exclu qu'il pouvait être le poseur de bombes.

19 morts. Le 17 août dernier, une bombe avait explosé en plein centre de la capitale thaïlandaise, faisant 19 morts et 123 blessés. Aucune revendication n'a été faite pour le moment et les enquêteurs ne privilégient aucune piste. Une vengeance de la minorité musulmane turcophone ouïghoure, dont une centaine de membres ont été renvoyés en Chine par la Thaïlande en juillet, provoquant la colère en Turquie et le saccage du consulat de Thaïlande à Istanbul, a cependant été avancée par la police pour expliquer cet attentat.