Ban Ki-moon ne rencontrera pas Aung San Suu Kyi

  • A
  • A
Ban Ki-moon ne rencontrera pas Aung San Suu Kyi
Partagez sur :

La junte birmane a mis son véto, samedi, à une entrevue entre le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et l'opposante Aung San Suu Kyi.

Ban Ki-moon ne rencontrera pas Aung San Suu Kyi. "Je suis profondément déçu", a-t-il déclaré alors qu'il s'envolait pour Rangoun au dernier jour de sa visite. "C'est un revers pour la communauté internationale et une occasion manquée pour les autorités birmanes".

Pour justifier son refus, la junte a invoqué le fait que Mme Suu Kyi faisait actuellement l'objet d'un procès. La figure de proue de l'opposition est en effet incarcérée depuis la mi-mai dans la prison d'Insein (nord de Rangoun) pour violation supposée des règles de son assignation à résidence, en recevant un Américain. Elle est passible de cinq ans de prison et risque ainsi d'être écartée du paysage politique alors que des élections seront organisées l'année prochaine par le régime militaire.

Ban Ki-moon est arrivé vendredi à Rangoun pour une mission qu'il avait lui-même qualifiée de "très difficile". Il était venu dans l'espoir de faire bouger les choses sur les plans politique et des libertés. Vendredi, il avait réitéré son appel à la libération de plus de 2.000 prisonniers politiques détenus, selon l'ONU, dans les geôles birmanes.

Mme Suu Kyi, 64 ans, secrétaire générale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) et prix Nobel de la Paix, a été privée de liberté pendant plus de 13 des 19 dernières années. Son procès devait reprendre vendredi. Le président américain Barack Obama a dénoncé un "procès-spectacle" et les nouvelles accusations à l'encontre de "la Dame" de Rangoun ont suscité une vive indignation dans le monde.