Bamako : Al-Mourabitoune, lié à Al Qaïda, revendique la prise d'otages

  • A
  • A
Bamako : Al-Mourabitoune, lié à Al Qaïda, revendique la prise d'otages
@ HABIBOU KOUYATE / AFP
Partagez sur :

La prise d'otages à l'hôtel Radisson de Bamako, qui a pris fin vendredi après-midi, a fait 22 morts selon un bilan provisoire.

Les djihadistes d'Al Mourabitoune, groupe lié à Al Qaïda, ont revendiqué vendredi sur Twitter la prise d'otages à l'hôtel Radisson Blu de Bamako qui a pris fin vendredi après-midi et où au moins 27 personnes sont mortes. Le groupe a réitéré sa revendication dans un document sonore diffusé vendredi soir sur la chaîne Al-Jazeera. 

"Nous les Mourabitoune, avec la participation de nos frères (...) d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, revendiquons l'opération de prise d'otages à l'hôtel Radisson", indique la voix d'un homme dans ce bref extrait diffusé par la chaîne qatarie basée à Doha.

Un groupe né en 2013. Al Mourabitoune est né en 2013 de la fusion du Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) et des Signataires par le sang, groupe dirigé par l'Algérien Mokhtar Belmokhtar.

Deux attentats en avril et en août. Le mouvement a revendiqué l'attaque d'un restaurant de Bamako où cinq personnes ont été tuées en mars, l'attentat suicide d'avril contre les forces de l'Onu, qui a fait trois morts, et celui commis en août dans l'hôtel Byblos de Sévaré, dans le centre du Mali, où 17 personnes ont trouvé la mort.