Ayrault au Proche-Orient mi-mai pour pousser le processus de paix

  • A
  • A
Ayrault au Proche-Orient mi-mai pour pousser le processus de paix
Le ministre des Affaires étrangères espère relancer les discussions autour du processus de paix entre Israël et Palestine.@ SERGEI SUPINSKY / AFP
Partagez sur :

Le ministre français des Affaires étrangères sera les 14 et 15 mai en Israël, une initiative peu appréciée par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Jean-Marc Ayrault se rendra en Israël et dans les territoires palestiniens les 14 et 15 mai prochains, avant la tenue, le 30 mai, d'un sommet à Paris visant à relancer le processus de paix israélo-palestinien, a annoncé vendredi le Quai d'Orsay.

"Négociations bilatérales directes". L'annonce de ce déplacement dans l'agenda du ministre français des Affaires étrangères intervient huit jours après que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a exprimé son hostilité à l'initiative de la France, lui préférant des "négociations bilatérales directes". Plus d'une vingtaine de délégations étrangères sont attendues à Paris le 30 mai prochain. Après la visite de Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre français, Manuel Valls, doit également se rendre en Israël et dans les territoires palestiniens avant la fin du mois, indique son entourage. 

Point mort. Menées sous l'égide des Etats-Unis, les dernières négociations de paix directes entre Israël et l'Autorité palestinienne n'ont débouché sur aucun accord en avril 2014 et sont depuis dans l'impasse. Paris a confié la mission de leur trouver une issue au diplomate Pierre Vimont, qui fut représentant permanent de la France auprès de l'Union européenne à Bruxelles entre 1999 et 2002, ambassadeur à Washington, et directeur de cabinet de trois ministres des Affaires étrangères.